Le Mot de l’Ambassadeur [is]

JPEG - 644.4 ko
Réception du 14 juillet, en plein air.

Chères lectrices, chers lecteurs de la lettre de l’Ambassade,

Depuis maintenant plusieurs mois, l’épidémie de Covid-19 domine l’actualité nationale et internationale ainsi que les préoccupations de chacun. Qui aurait pu penser que ce virus se répandrait si rapidement à travers le monde et nous affecterait tous, directement ou indirectement ?

Pour tenir compte de cette situation inédite, les agents de l’ambassade ont dû s’adapter et innover pour poursuivre leurs activités professionnelles et assurer la continuité du service public. Au plus fort de la pandémie, deux équipes se sont ainsi succédé en alternance le matin et l’après-midi, l’une en présentiel et l’autre en télétravail. L’épidémie ayant été rapidement et efficacement maîtrisée en Islande, l’ambassade a pu rapidement retrouver son mode de fonctionnement habituel.

Cela étant, la vigilance reste de mise et il ne s’agit pas encore d’un « retour à la normale » qui parait aujourd’hui bien hypothétique. L’incertitude continue de planer sur l’évolution et la durée de la contagion ainsi que sur l’efficacité des futurs traitements et vaccins. Dans ce contexte incertain, il est difficile de planifier et de se projeter dans l’avenir. C’est vrai sur le plan personnel comme professionnel, sur le plan national comme international.

Le contexte du Covid-19 a conduit l’ambassade à annuler ou reporter certains projets, et à réduire le format de différents événements. Ce fut notamment le cas pour la traditionnelle réception du 14 juillet qui a été organisée sous la forme d’un pique-nique en plein air malgré des conditions climatiques peu favorables. Comme vous le constaterez à la lecture de cette « lettre », l’équipe de l’ambassade a continué, malgré la pandémie, à tisser des liens et à construire des « ponts » entre l’Islande et la France. Cette équipe est d’ailleurs partiellement renouvelée avec les récentes arrivées d’Adeline, qui prend la direction de l’Alliance française de Reykjavik, de Vincent, le nouvel attaché de défense en résidence à Copenhague, et d’Esther, stagiaire à l’ambassade.

Comme leurs autres partenaires européens, la France et l’Islande doivent faire face à un double défi sanitaire et économique. Différentes mesures sont déjà en place pour soutenir l’emploi et l’activité des secteurs les plus éprouvés. D’autres sont annoncées dans le cadre de plans de relance et d’investissements ayant pour objectif de renforcer la résilience, la compétitivité, et la priorité environnementale de nos économies respectives. Il y aura bien un « avant » et un « après » l’épidémie de Covid-19. L’important est de tirer toutes les leçons de cette crise, y compris en matière de coopération internationale, pour en sortir plus fort, plus uni, et plus solidaire.

Dernière modification : 15/09/2020

Haut de page