Risques et dispositifs de prévention

EN CAS D’URGENCE appeler le N° de téléphone 112 (police, pompiers, secours médical)

N.B. Les opérateurs parlent anglais
JPEG

Tout voyage en Islande et visite des sites naturels appellent un certain nombre de précautions.

A/ Risques naturels, couvrant de larges portions du pays

Changements météorologiques brutaux, y compris l’été et à basse altitude : chute des températures, bourrasques de vent très violent, nébulosité.

Nombreux volcans actifs, dont l’éruption peut se déclencher à tout moment, avec un très bref préavis (une heure).

Inondations soudaines et importantes dues à de fortes pluies, la fonte de neige ou à des éruptions sous-glaciaires.

Secousses sismiques fréquentes, d’ordinaire de faible amplitude.

JPEG

B/ Conseils

S’informer quotidiennement sur les sites de : La Protection civile www.almannavarnir.is (site en anglais), L’Office islandais de météorologie en.vedur.is (site en anglais) et le site safetravel.is.

Se signaler auprès de son hébergeur, et du dernier poste de police, ou de sauvetage, lorsque l’on part en randonnée pédestre ou que l’on quitte les routes asphaltées. Télécharger les applications utiles.
JPEG JPEG

Randonnées pédestres : rester sur les sentiers balisés ; ne traverser un gué qu’avec grande prudence ; toute randonnée aux abords et sur les contreforts des volcans requiert une vigilance particulière. Ceux-ci peuvent être dangereux et entrer brusquement en éruption, ne laissant qu’un délai d’évacuation de moins d’une heure dans certains cas. Askja, Hekla, Katla, et Grimsvotn (situé sous le glacier Vatnajökull) sont parmi les volcans les plus actifs de ce pays, ce dernier volcan pouvant provoquer de violentes inondations au niveau de la route N1 menant vers le site de Jökulsárlón.

Déplacements en voiture : risques de collision avec des animaux (moutons, …) ; les pistes non asphaltées ne sont accessibles qu’en 4X4 adapté ; la traversée des rivières à gué peut être dangereuse (à noter que les assurances couvrant la location de véhicules excluent ce type de risque).

Autres activités (escalade, plongée, etc.) : toujours être accompagné d’une personne expérimentée et connaissant bien le pays, ou sous la conduite d’un guide ou d’une agence. Ne pas hésiter à signaler à l’Ambassade tout manquement à la sécurité qui paraîtrait avéré.

C/ Dispositifs d’alerte ou de signalement en cas de danger

Dispositions à observer, y compris à l’avance, pour des situations problématiques :

En cas de danger imminent (inondation, éruption, ...), la Protection civile envoie un SMS d’alerte, en islandais et en anglais, qui peut être capté par tous les téléphones portables dans la zone à risque (ces messages ne peuvent toutefois être captés dans la région de Reykjavik), quel que soit l’opérateur, islandais ou étranger ; il est donc recommandé de laisser son portable allumé en permanence ;

Les balises personnelles de détresse (PLB) peuvent être louées au prix de 1200 ISK / jour. Vous pouvez les récupérer à Reykjavik, Akureyri, Höfn ou encore à Isafjördur. ;
PNG

Une dernière possibilité de se signaler aux secouristes, lorsque l’on quitte les routes asphaltées, est de remplir, à l’avance, un formulaire en ligne pour indiquer l’itinéraire projeté sur le site safetravel.is.

PNG

Liens utiles :

Safetravel.is - Site internet sur la sécurité en voyages en Islande

Le Bureau islandais de Météorologie

Le Service public des Routes

La Protection Civile islandaise (version française)

Dernière modification : 22/06/2017

Haut de page