Message de l’ambassadeur pour le 11 novembre... [is]

Message de l’ambassadeur pour le 11 novembre 2020

JPEG - 39 ko

Le 11 novembre, date qui marque la fin de la Première Guerre mondiale, est commémoré chaque année, en France et à l’étranger, par des cérémonies organisées à la mémoire des millions de morts de cet effroyable carnage et de toutes les victimes des conflits armés.

En Islande, la tradition veut que nous nous retrouvions au cimetière de Holavellir, devant l’émouvant monument funéraire qui est consacré aux milliers de pêcheurs français disparus dans les eaux islandaises, pour nous recueillir et rendre hommage à leur mémoire ainsi qu’au courage et à la fraternité des Islandais qui leur ont porté secours et assistance.

Cette année, en raison de l’épidémie de Covid-19, ce rassemblement ne pourra malheureusement pas se tenir. Le 11 novembre, au-delà des commémorations, doit cependant rester un moment privilégié de réflexion sur les innombrables souffrances engendrées par les guerres et sur la nécessité de chérir la paix. Car la paix ne va pas de soi, la paix est fragile. C’est une des principales leçons de la Première Guerre mondiale, qui aurait dû être la « der des ders », mais qui a été suivie, 21 ans plus tard, par un nouveau conflit mondial encore plus meurtrier.

Dans le monde incertain qui est aujourd’hui le nôtre, marqué par un regain de l’épidémie, du dérèglement climatique, des tensions internationales et de la menace terroriste, il nous faut demeurer vigilant. Cette vigilance s’applique à la défense de nos valeurs démocratiques, d’état de droit, de respect mutuel, de dialogue et de tolérance ainsi qu’aux principes de la coopération internationale et du multilatéralisme en politique étrangère.

Comme le montre l’exemple de la réconciliation franco-allemande, qui reste le socle de la construction européenne, l’histoire n’est pas une fatalité. Il est possible de tirer les leçons du passé pour construire l’avenir, un avenir que nous avons la responsabilité de façonner par nos actions individuelles et collectives. C’est aussi cela l’enseignement du 11 novembre.

Dernière modification : 10/11/2020

Haut de page