« Les Fêtes galantes » à l’Alliance Française de Reykjavik [is]

JPEG
Pour la première fois, l’Alliance Française de Reykjavik a organisé « Les Fêtes galantes », du 13 au 21 février.

Il s’agit d’un mini-festival culturel dédié aux différentes formes d’expression de la galanterie, de la courtoisie et de l’amour ; il met en scène des discours amoureux grâce à des événements pluridisciplinaires : exposition d’arts visuels, livres, concert de chansons, etc.

Deux événements ont été proposés pour cette première édition en 2020 : « Le Boudoir » et « Les nuits d’une demoiselle ».

« Le Boudoir » est une exposition collective présentant les œuvres de Zuzu Knew, Katrín I. Jónsdóttir Hjördísardóttir, Serge Comte, Nína Óskarsdóttir et Claire Paugam, cinq artistes contemporains qui résident à Reykjavik. En faisant référence ou en s’appropriant personnellement le thème du boudoir – en tant que petite pièce décorée avec élégance, à l’usage particulier des femmes, dissimulée aux regards des hommes - les œuvres des artistes présentées dans ce « boudoir » traitaient de féminité, de sensualité, de fantasmes, d’intimité mais aussi de secret et de recueillement. C’est Claire Paugam qui a assuré la curation de cette exposition. Une sélection de lettres d’amour imprimées a également été présentée durant l’exposition, réparties sur les murs et les bibliothèques de l’Alliance Française.

Des ouvrages de correspondances amoureuses ont été présentés à l’occasion des « Fêtes galantes » : ils sont empruntables par les membres de l’Alliance Française de Reykjavik.

« Les Nuits d’une demoiselle » est un concert d’une dizaine de chansons d’amour, populaires et grivoises, qui a eu lieu le vendredi 20 février à l’Alliance Française : c’est le groupe « Les Métèques » qui a interprété, entre autres, des chansons de Georges Brassens (Fernande), de Pierre Perret (Le cul de Lucette) ou de Juliette Gréco (Déshabillez-moi). Gérard Lemarquis a présenté ces chansons en islandais et en a commenté les significations érotiques.

L’ensemble du festival « Les Fêtes galantes » a reçu le soutien de l’ambassade de France en Islande.

Dernière modification : 03/03/2020

Haut de page