Le mot de l’Ambassadeur [is]

JPEG - 1.8 Mo
image7

Les Français sortent d’une longue séquence électorale qui, sans même mentionner les primaires, a débuté le 23 avril avec le premier tour des élections présidentielles pour s’achever le 18 juin avec le second tour des élections législatives.

Un bureau de vote était organisé dans les locaux de l’Ambassade de France à Reykjavik pour ces échéances. Les quatre dimanches électoraux ont été marqués par une exceptionnelle mobilisation de la communauté française en Islande puisque la participation a été supérieure aux taux constatés en 2012, mais aussi très largement supérieure aux résultats des autres bureaux de vote des Français à l’étranger.
Le nombre de Français vivant en Islande s’est fortement accru au cours des cinq dernières années passant de 290 à 539 ; le nombre d’inscrits sur la liste électorale a suivi la même tendance, de 229 en 2012 à 324 en 2017, avec une forte augmentation à l’approche des échéances électorales : l’Ambassade avait fait un gros travail d’information, largement couronné de succès, sur les différentes possibilités de vote à l’étranger.

JPEG - 574.3 ko
img7

Les taux de participation du bureau de vote de Reykjavik ont été systématiquement et nettement supérieurs en 2017 aux chiffres constatés en 2012, aux deux tours des présidentielles (66,98% puis 74,53%) comme des législatives (43,83 puis 39,20%).
La participation a également été largement plus forte à Reykjavik que dans le reste de la 3ème circonscription électorale, qui comprend, outre l’Islande, le RU, l’Irlande, la Norvège, la Suède, le Danemark, la Finlande et les trois pays baltes : par exemple 74,53 % en Islande au deuxième tour des présidentielles contre 51,46% dans la moyenne de la circonscription ; ou 39,20% en Islande contre 17, 54 % dans la circonscription au deuxième tour des législatives.

Le même constat peut être fait si l’on compare la mobilisation de la communauté française en Islande avec le vote moyen des Français à l’étranger, il est vrai traditionnellement marqué par une forte abstention : la proportion de votants a été plus de deux fois supérieure à Reykjavik que dans la moyenne des 11 circonscriptions des Français établis hors de France.

JPEG - 1.5 Mo
image5

L’organisation de ces votes n’aurait pas été possible sans l’appui de tous ceux qui se sont portés volontaires pour participer aux bureaux de vote, ou pour contribuer au dépouillement des bulletins. Que tous ces bénévoles soient chaleureusement remerciés de leur civisme.

image19
image18
image17
image16
image15
image14
image13
image12
image11
IMG 1737x
IMG 1734x
IMG 1733x
IMG 1726x
IMG 1724x
image8
image7
image6
image5x
image5
image4
image3x
image3
image2
image9
img7
20170604 165417

Dernière modification : 07/08/2017

Haut de page