Le mot de l’Ambassadeur [is]

JPEG - 12.1 ko
(JPEG - 12.1 ko)

Après les attentats de Paris, la France a pu compter sur la solidarité de l’lslande.
Le Président, le Gouvernement et les maires de Reykjavik et des principales villes islandaises nous ont immédiatement assuré de leur soutien et de leurs condoléances.

La Ministre de l’intérieur a participé le 20 novembre à Bruxelles à la réunion exceptionnelle des Ministres européens qui ont arrêté une série de mesures permettant de renforcer notre sécurité collective. La police, en liaison étroite avec l’Ambassade pour l’évaluation du niveau de la menace, a pu nous assurer que la communauté française ne courrait pas de risque particulier en Islande.
Au-delà de ces réactions officielles la population islandaise a été constamment à nos côtés. Elle s’est associée en nombre à la cérémonie d’hommage aux victimes organisée le lendemain des attentats. Près de 300 personnes ont signé le registre de condoléances, sans compter les messages électroniques.
Le témoignage de solidarité le plus spectaculaire a évidemment été l’illumination du Harpa, bâtiment symbole de Reykjavik, aux couleurs françaises, et le signe d’amitié le plus proche l’éclairage en tricolore du bâtiment en face de la résidence. De nombreux bâtiments officiels ou maisons privées à Reykjavik et dans le reste de l’Islande ont également manifesté leur proximité avec Paris en rejoignant ce mouvement mondial de soutien à la France par l’affichage des couleurs nationales. Notre site donne quelques exemples de ces bâtiments éclairés en bleu-blanc-rouge.
Enfin, l’Islande donne une preuve nouvelle de sa confiance dans la France, et de son soutien à nos priorités, en contribuant de manière active à la COP 21 qui s’est ouverte à Paris lundi 30 novembre : le président de la République, le Premier Ministre, deux Ministres, six membres de l’Althingi, le maire de Reykjavik participeront aux travaux de la conférence de Paris, sans compter une vingtaine d’étudiants de l’Université d’Islande qui trouvent là l’occasion de combiner intérêt pour la France et engagement dans la lutte contre le dérèglement climatique.
Que tous nos amis islandais, ou Français d’Islande, sachent que ces témoignages de solidarité nous ont profondément touchés, et qu’ils trouvent ici l’expression de notre gratitude.

Dernière modification : 21/06/2017

Haut de page