Centenaire de l’armistice de 1918 [is]

Le 11 novembre au matin, en présence de représentants des garde-côtes et du ministère des Affaires étrangères, les ambassadeurs des pays belligérants ont rendu un hommage conjoint à la mémoire des marins britanniques, allemands et français disparus dans les eaux islandaises.

À la fin de la cérémonie, à laquelle assistaient des représentants de la communauté française, l’Ambassadeur de France s’est recueilli devant les tombes des membres de l’équipage du « Pourquoi pas ? », le navire naufragé de Jean-Baptiste Charcot, et a lu le message du Président de la République marquant le centenaire de l’armistice.

À l’initiative des ambassades de France et d’Allemagne a été organisé, le 23 novembre 2018, un symposium consacré aux bouleversements accompagnant la fin de la Première Guerre mondiale afin de replacer dans son contexte l’accession de l’Islande à la « souveraineté », le 1er décembre 1918.

Après que les Ambassadeurs de France et d’Allemagne aient salué les participants, remercié l’institut d’histoire de l’Université d’Islande pour son organisation, et souligné le soutien apporté à cet événement par l’Institut Für Auslandsbeziehungen et la Mission du Centenaire, ce symposium a été ouvert par M. Guðni Jóhannesson, Président de la République d’Islande. Dans son intervention consacrée au rôle respectif des historiens et des chefs d’État, M. Jóhannesson a notamment évoqué l’émouvante cérémonie de commémoration internationale à l’Arc de Triomphe, les propos du Président Macron opposant patriotisme et nationalisme, ainsi que la tenue de la première réunion du Forum de Paris sur la Paix.

Ce symposium, suivi pendant quatre heures par plus de 80 auditeurs dont l’ancienne Présidente de la République Vigdis Finnbogadottir, a été conclu par une réception offerte par les ambassades de France et d’Allemagne. Plus tard dans la soirée, le Président de la République islandaise a offert un dîner à sa résidence officielle de Bessastadir aux différents intervenants et organisateurs.

Deux projections du film « Joyeux Noël », film de 2005 réalisé en coproduction franco-germano-britannique, ont également été co-organisées par les ambassades de France et d’Allemagne à destination du grand public à Tjarnarbio les 22 et le 24 novembre. Ce film a notamment attiré de nombreuses familles, soucieuses de faire découvrir, sous une forme attrayante, cette page sombre de l’histoire européenne à leurs enfants.

Dernière modification : 19/12/2018

Haut de page