Journées françaises à Faskruðsfjördur (27-29 juillet 2018)

L’Ambassadeur s’est rendu dans les Fjords de l’Est à l’occasion des journées françaises organisées chaque année à Faskruðsfjördur, port où fut construit en 1904 le premier des trois hôpitaux français implantés en Islande.
JPEG

Au cours de ce séjour dans l’Austurland, il a notamment pu apprécier la vitalité avec laquelle est entretenu le souvenir des marins français dans cette région ainsi que la relation de jumelage entre Faskruðsfjördur et Gravelines, port du nord de la France d’où partaient les « pécheurs d’Islande ». Comme chaque année, la municipalité de Gravelines était représentée à ces journées françaises par deux conseillères municipales, Mmes Aurore Devos et Lise Blanckaert. Fin septembre, ce sera à Gravelines d’accueillir la fête des Islandais.

Les journées françaises ont été ouvertes le soir du 27 juillet par un feu de joie, un concert et un feu d’artifice qui a réuni plusieurs centaines de personnes venues en famille des environs. Le programme auquel ont participé l’Ambassadeur et les élus de Gravelines comprenait également des rencontres avec les responsables de la collectivité territoriale de Fjarðabyggð, un service œcuménique dans la chapelle française restaurée, un dépôt de gerbes au cimetière où reposent 49 marins français, différentes visites culturelles et activités organisées dans le cadre de ces journées françaises, dont un tournoi de pétanque qui a connu un grand succès.

La magnifique réhabilitation de l’hôpital français, qui abrite aujourd’hui un hôtel, s’est accompagnée de la réalisation d’un musée consacré à la pêche à la morue « à Islande », à la dure vie des marins français, et aux relations avec la population islandaise. Ce remarquable travail de mémoire décrit une page importante de l’histoire de la relation entre Français et Islandais et il ne faut surtout pas manquer de découvrir cette exposition si vous visitez la région.

Dernière modification : 31/07/2018

Haut de page