Bilan des échanges économiques entre la France et l’Islande en 2016 [is]

JPEG
Les exportations de la France vers l’Islande ont augmenté de 27% en 2016 par rapport à l’année précédente, tandis que les importations depuis l’Islande ont légèrement baissé de 2,03%.

Le solde de la balance commerciale reste donc déficitaire en 2016 de 189 375 milliers d’euros, mais il s’est néanmoins résorbé de 12% par rapport au solde commercial de l’année 2015.

Les secteurs particulièrement porteurs dans ces échanges bilatéraux sont l’exportation de voitures françaises, les importations de poissons islandais et l’augmentation du tourisme français.

En 2016, la vente de voitures françaises en Islande a ainsi progressé de 25% par rapport à l’année 2015. Les meilleures ventes de voitures ont été réalisées par les marques Renault (858 voitures) et Dacia (630 voitures), avec une hausse de 40% des ventes pour Renault et de 112% pour Dacia par rapport aux résultats de 2015.

Dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture, les importations de poisson frais islandais en France ont doublé en 2016. En effet, les importations des produits de la pêche et de l’aquaculture ainsi que des services de soutien à la pêche se sont élevées à 18 246 milliers d’euros en 2016, soit une augmentation de 95% par rapport aux importations de 2015. Les préparations et les conserves à base de poisson et de produits de la pêche constituent les deux tiers des importations depuis l’Islande et elles ont progressé de 9% par rapport à l’année précédente.

Enfin l’Islande continue d’attirer de plus en plus de touristes français. Le nombre de touristes français qui sont passés par l’aéroport de Keflavik a augmenté de 29% en 2016 par rapport à l’année 2015. Au total, 85 221 passagers français sont venus en Islande par voie aérienne. La France est le quatrième pays à fournir le plus de touristes en Islande en 2016, après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Le tourisme français se caractérise par une forte saisonnalité par rapport à d’autres pays tels que le Royaume-Uni, le Japon ou la Chine : plus de la moitié des touristes français sont venus en Islande entre le mois de juin et d’août 2016.

Dernière modification : 27/02/2017

Haut de page