Artistes francophones au Festival des Arts à Reykjavík [is]

Le Festival des Arts de Reykjavik est un festival annuel et multidisciplinaire qui met l’accent sur les croisements des genres artistiques.

Depuis 1970, le festival a accueilli de nombreux artistes d’origines et de styles variés. Durant deux semaines du 21 mai au 6 juin 2016, des expositions, des performances vont rythmer la vie culturelle de Reykjavik.

Cette année encore, des présences francophones sont à remarquer :

Ashkenazy au Festival des Arts

JPEG - 1.3 Mo
Jean-Efflam Bavouzet et Vladimir Ashkenazy

Le grand Vladimir Ashkenazy qui fut un père fondateur du Festival revient en Islande pour diriger l’Orchestre Symphonique d’Islande. Il sera accompagné par un de ses fréquents collaborateurs et l’un des plus acclamés pianistes français : Jean-Efflam Bavouzet.

Depuis une vingtaine d’années, Vladimir Ashkenazy s’est consacré de plus en plus à la direction d’orchestre. Son répertoire couvre une riche palette esthétique, de Bach à Bartók, au piano ou à la direction d’orchestre, et nombreux sont ses enregistrements qui restent des références.

Jean-Efflam Bavouzet vient de Lannion en Bretagne, mais il est issu du conservatoire de musique de Metz et fut formé par Pierre Sancan au CNSM de Paris. Passionné de musique contemporaine, il travaille avec les compositeurs Boulez, Stockhausen, Mantovani, Ohana, Widmann et défend aussi la musique française méconnue (Pierné, Massenet, Magnard).
Jean-Efflam Bavouzet se dit aussi influencé par Sir Georg Solti, avec lequel il a entretenu une relation privilégiée durant les deux dernières années du Maestro.

Artiste de l’Année 2012 de l’International Classical Music Award et nominé deux fois Artiste de l’Année par Gramophone en 2012 et en 2014, Jean-Efflam Bavouzet est sans doute actuellement l’un des pianistes les plus actifs autant en enregistrements qu’en concerts. Cesdernières années, on l’a vu aux côtés de chefs tel que Pierre Boulez et Vladimir Ashkenazy.

Depuis 2012, Jean-Efflam Bavouzet est le Directeur artistique du International Piano Festival des Îles Lofoten en Norvège.

Programme

Pyotr Ilyich Tchaikovsky : Romeo et Juliette
Maurice Ravel : Piano Concerto in G major
Ludwig van Beethoven : Symphony no. 6, “Pastoral”

Harpa, Eldborg
25 mai 19h30
Prix : 2.400 — 6.900 ISK.

Play

JPEG - 111.2 ko
Shantala Shivalingappa et Sidi Larbi Cherkaoui

Play, créée en collaboration avec l’Indienne Shantala Shivalingappa, devrait être perçu comme une rencontre au sommet, comme un moment de pure partage : Jouer, c’est une manière de modifier la réalité, d’endosser un rôle, de mettre un masque. C’est être un autre soi-même. On y retrouve l’enfance.
Play est ainsi la rencontre de deux remarquables artistes venus d’univers opposés mais désireux de se rencontrer artistiquement : Sidi Larbi Cherkaoui, célèbre danseur et chorégraphe contemporain belge, et Shantala Shivalingappa, spécialiste du kuchipudi, danse traditionnelle indienne. Cette pétillante joute artistique est accompagnée d’un ensemble réuni pour l’occasion et composé d’éminents musiciens issus de la musique ancienne comme de la musique du monde. L’ensemble crée une œuvre réjouissante, riche des ponts qu’elle parvient à jeter entre des interprètes apparemment différents, où plane le souvenir de Pina Bausch. Car c’est à son invitation que ce spectacle est né. Il lui est d’ailleurs dédié.

Les deux artistes sont des habitués du Festival des Arts, en effet, Shantala Shivalingappa avait illuminé le Festival l’année dernière et Cherkaoui était l’un des auteurs de la pièce BLÆÐI.

Sidi Larbi Cherkaoui & Shantala Shivalingappa
Iceland National Theatre
31 mai 19h30
Prix : 5.500 ISK.

Dernière modification : 20/05/2016

Haut de page