56ème anniversaire de la signature du Traité de l’Elysée (22 janvier 2019) [is]

Le Président Français et la Chancelière allemande ont signé, le 22 janvier 2019 à Aix-la-Chapelle, un nouveau traité sur la coopération et l’intégration franco-allemandes.

56 ans jour pour jour après la signature du Traité de l’Élysée entre le Président Charles de Gaulle et le Chancelier Konrad Adenauer, les gouvernements français et allemands ont décidé de franchir une nouvelle étape dans le développement de leur relation bilatérale. Alors que l’objectif principal du traité de 1963 était la réconciliation, celui de 2019 s’inscrit dans une logique de convergence des modèles, analyses et positions des deux pays ainsi que dans une perspective d’intégration européenne. Au-delà des valeurs communes qui fondent la relation franco-allemande, ce traité jette les bases de projets de coopération dans de nombreux domaines, de la défense au numérique en passant par des actions nouvelles pour soutenir les initiatives de la société civile et rapprocher les citoyens, notamment ceux des régions frontalières.
Dans un monde incertain où les interrogations sont nombreuses, le Traité d’Aix-la-Chapelle a vocation à servir de boussole et à donner un cap à la coopération franco-allemande, laquelle joue un rôle « moteur » dans la construction européenne.

En Islande, pour marquer le 56ème anniversaire du Traité de l’Elysée et la signature du Traité d’Aix-la-Chapelle, les Ambassades de France et d’Allemagne ont ensemble organisé, le 22 janvier 2019, un échange avec les médias islandais et une rencontre avec des jeunes français et allemands étudiant à Reykjavik dans le cadre du programme Erasmus +.

Exceptionnelle par sa densité et son ambition, la relation franco-allemande est au cœur de la construction européenne et plus que jamais tournée vers l’avenir.

Dernière modification : 30/01/2019

Haut de page